Category Archives: Balades

A la Ville en Bois

La Nature, c’est sympa, mais au printemps, ça file des allergies. Du coup, pour prendre un bol d’air ce mois-ci, Hey Louise s’est dit qu’il valait mieux fouler le bitume de notre bonne vieille Lorient. Mais, comme on aime quand même être dépaysées, on est allées du côté de Ville en Bois, le long du Scorff. Et cette fois, on a embarqué avec nous Marie, notre architecte officielle. Melting-pot illustré d’infos intéressantes et de questionnements existentiels.

Les (bons) plans de Hey Louise !

  • Balade 2,4 km, en boucle, accessible à pied, en poussette et en vélo (prudence dans l’escalier quand même).
  • Itinéraire : Départ de la place de la POterie. Prendre la rue de Pressensé, puis tourner à gauche rue de Ville en Bois. Au bout de la rue, tourner à droite, rue du Professeur Perrin, puis encore à droite rue Frédéric Courmet. Prendre à gauche rue Professeur Langevin, puis à droite rue de Lannenais. Tout droit jusqu’à la rue de la Côte d’Alger. Traverser et continuer vers l’impasse Saint-Christophe. De la place de la chapelle, redescendre vers le Scorff par l’escalier, puis suivre la rive sur la droite. Retourner place de la Poterie par la rue de la Ville en Bois à droite.
  • La carte IGN avec toutes les infos de carto, c’est celle-ci : Lorient-Ile de Groix 0720 ET et on peut la trouver ici 
  • Au XVIIIe siècle, Lorient s’est essayé à la porcelaine (avec pour ambition d’asticoter la Manufacture de Sèvres). Pour en savoir plus https://www.sahpl.asso.fr/SITE_SAHPL/Faurie_La_Ville_en_bois_Lorient.htm
  • Pour essayer une recette à base d’ail des ours, c’est par ici https://chefsimon.com/recettes/tag/ail%20des%20ours

Une BD parue dans Sorties de Secours le 29 avril 2021. 

Balade chez les Culs Salés

Croquis sonore à Riantec

Ce mois-ci, on se balade en écougardant (regardoutant ?) un Croquis Sonore réalisé par Hey Louise  et Radio JUNO. Le principe est simple, on croque dur et ça sonne doux …. Direction Riantec et la Petite Mer de Gâvres, pour parler de différence entre ajoncs et genêts, oiseaux migrateurs, jardins merveilleux et obstacles boueux. Écoute au casque chaudement recommandée.

Les (bons) plans de Hey Louise

  • Balade 6,5 km A/R, accessible uniquement à pied sur certains tronçons.
  • Itinéraire : Départ du petit parking à l’angle de la rue de l’Etang et de la rue des Quatre vents, à Riantec. Prendre la direction sud-est vers le bourg de Riantec et l’île Kerner. Passer par le sentier qui longe la plage (ou directement sur le sable). Remonter sur la promenade à la fin de la plage, puis entrer dans Riantec par les petites rues (suivre panneau Sentier côtier). Passer devant l’église Sainte-Radegonde, puis sur le pont et tourner à droite rue de la Grève. Continuer jusqu’à la digue de l’île Kerner. Suivre la route qui mène sur l’île, jusqu’à la Maison de l’île Kerner. Revenir sur vos pas. Repasser la digue, tourner à droite, puis à gauche rue de la Concorde, pour passer par le bourg de Kerner. Prendre la rue de Kerner à gauche, puis revenir par le même chemin qu’à l’aller.
  • La carte IGN avec toutes les infos de carto, c’est celle-ci : Lorient-Ile de Groix 0720 ET et on peut la trouver ici 
  • Pour en apprendre plus sur l’île Kerner, et ses multiples oiseaux migrateurs, rendez-vous dans la Maison de l’île Kerner, ancienne demeure d’ostréiculteur, devenue un petit musée dédié à la faune et la flore de Gâvres.  

Rando Mytho à Pen Mané

Un sentier côtier file tout le long de la rade de Lorient, remontant les méandres du Blavet, de Port-Louis à Kervignac (et même plus). Entre le port de Pen Mané, à Locmiquélic, et le moulin du Sterbouest, il vient d’être réaménagé de gracieuses passerelles de bois qui enjambent les marais et les zones humides qui jalonnent le parcours. Ça tombe bien, Hey Louise n’aime pas avoir les pieds mouillés. L’occasion d’une balade bucolique, les pieds – pas – dans la vase, avec le pont du Bonhomme pour horizon.

Les (bons) plans de Hey Louise

  • Infos pratiques : A/R 7km. Environ 1h30. Dénivelé faible, non accessible aux vélos et poussettes.

Les étangs du Loch

Promenade facile et bucolique pour découvrir une faune et des paysages variés, juste derrière les plages de Guidel.

Plat – 10 km – 2 heures

Liste du matériel : été : le maillot pardi! / mois d’août et de septembre : un panier pour ramasser les mûres / automne : un sac pour les champignons / hiver : des bottes !

Départ du parking des surfeurs et des camping cars de la plage du Loc’h. On contourne l’étang du Loch : observez bien, vous verrez des canards, des mouettes et d’autres sortes d’oiseaux. On longe ensuite une ferme et des champs de sarrasin, de blé… Un champ de vaches, et en rentrant dans le sous-bois on croise des chevaux dans leur pré. On traverse un sous-bois où l’on entend des chants d’oiseaux de la forêt cette fois. Un verger de vieux pommiers, puis un joli point de vue sur le paysage de champs, avec l’océan en fond. Un petit pont enjambe le ruisseau de la Saudraye, on l’emprunte pour traverser un autre petit bois. On en ressort dans des champs, qui nous conduisent bientôt à un petit lotissement construit sur la dune. Ici, c’est le paradis des cueilleurs de mûres en fin d’été 🙂 Parcourons encore quelques centaines de mètres, et nous voici sur la plage, de retour au parking !

Apéro au Pérello

Plage et sentier côtier, la petite balade du Pérello offre l’un des plus jolis points de vue sur Groix.

Plat, 6,5 km, 1 heure 30 (c’est un aller-retour et non une boucle)

Liste du matériel : été : le maillot pardi! / hiver : des bottes et un ciré / toute saison : des bières pour l’apéro !

C’est une balade pour les contemplatifs, on y va quand c’est la tempête pour admirer la colère de l’océan, on y va par temps dégagé pour voir les îles de l’archipel des Glénans au loin, et on y va quand les maxi trimarans et les Imocas font des runs de vitesse devant la pointe de PenMen à Groix. On y va aussi et surtout juste avant le coucher du soleil, avec quelques bières fraîches dans les poches. Rassurez-vous, elles n’auront pas le temps d’avoir trop chaud. La voiture est garée au parking du Pérello, au-dessus de la plage, et on rejoint directement le sentier côtier qui surplombe cette très jolie crique abritée. Pour les plus motivés, venez 1/2 heure plus tôt, et allez vous garer à Lomener, vous pourrez marcher un peu plus longtemps sur ce joli GR 34. Le sentier terreux suit le dessin de la côte, au-dessus des vagues qui bouillonnent dans les rochers en contrebas. A droite, c’est la lande, quelques maisons de vacances, quelques buissons d’épineux brassés par le vent et la pluie. Dans un champ, on aperçoit des chevaux qui broutent tranquillement. On poursuit le chemin, avec en vue la pointe du Talud : c’est un phare, pas très haut mais qui éclaire pour signaler la pointe et ses esquifs. De là, le point de vue est déjà très beau. On continue encore vers le Calvaire qui domine la petite crique de Kerroc’h. Deux options pour s’asseoir et siroter sa bière face au spectacle : s’installer sur les rochers, ou s’abriter sur le sable de la crique. Les deux spots n’offrent pas du tout la même expérience, l’un est sauvage, et l’autre plus sécurisant. Enfin, on pique une tête, on nage entre les barques au mouillage dans le port de Kerroc’h, et on se rhabille pour faire la route dans l’autre sens. Même si c’est le même chemin, la lumière a changé et une nouvelle promenade se dessine.